Pénitents des Mées : La technologie au service de l’humain

pénitents des mées

Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

La technologie, oui, mais pourquoi ? Il est important de se rappeler que les moyens techniques que nous mettons en œuvre au quotidien servent avant tout l’humain. Un bel exemple de cette application de nos travaux s’est déroulé aux Mées, une commune des Alpes-de-Haute-Provence de 4000 habitants, frappée par un violent éboulement en décembre 2019 qui a causé la destruction de trois maisons, heureusement sans faire de victime.

En novembre 2020, L’Avion Jaune a été missionné par la direction départementale des Territoires pour produire des relevés terrains 3D lidar & photogrammétriques sur les deux parties des pénitents des Mées.

pénitents des mées
Nuage de points lidar

L’équipe de L’Avion Jaune a ainsi acquis, sur plusieurs jours, des données acquises par drone permettant de reconstituer un modèle numérique de la totalité de la zone d’études. Ces élements seront utilisées dans un premier temps afin de lever le doute concernant le risque résiduel et permettre à une dizaine d’habitants de pouvoir enfin regagner leur logement.

Dans un second temps, les vols réalisés par L’Avion Jaune permettront de dresser un diagnostic détaillé de l’état dans lequel se trouvent les pénitents afin d’ajuster le Plan de prévention des risques de la commune qui, jusque-là, traitait essentiellement des risques de crues par rapport à la Durance.

Qui dit mission exceptionnelle, dit dispositif exceptionnel mis en place : une quinzaine de personnels et élus en binôme se sont relayés dans la journée du jeudi afin de bloquer et réguler la circulation sur la route départementale et ainsi permettre le survol du drone des pénitents surplombant la route.

Protocole de sécurité

Plusieurs organismes sont intervenus afin d’orchestrer cette semaine de survols des drones : le conseil départemental, gestionnaire de la voirie, le centre de vol à voile afin de dégager les couloirs aériens pour l’opération, ainsi que la gendarmerie et les pompiers pour la sécurité au sol.

L’opération a été un succès qui aura marqué l’esprit des habitants des Mées, particulièrement concernés par l’évolution de la situation des pénitents.

Plus d'articles